Devenez acteur de votre commune : soyez Ambassadeur du zéro déchet !

Saint Domineuc s’engage dans l’opération « Ma commune zéro biodéchet » lancée par le SMICTOM d’Ille et Rance. L’objectif de ce programme vise à réduire la production des biodéchets (déchets alimentaires et déchets verts) au niveau de la commune.

Deux axes sont priorisés :

  • Atteindre 80% des habitants qui compostent
  • Tendre vers 100% des déchets verts gérés localement

Aujourd’hui, les déchets alimentaires peuvent représenter jusqu’à 40% du tonnage global des ordures ménagères collectées. De plus, les déchets verts des collectivités et des habitants apportés en déchèterie représentent près de 5 000 tonnes par an, en augmentation constante.

En tant que collectivité pilote accompagnée par le SMICTOM, Saint Domineuc souhaite mobiliser des ambassadeurs du zéro déchet qui réaliseront des enquêtes sur les pratiques de compostage et sur la valorisation des déchets verts dans la commune.

Docmaéliens et Docmaéliennes, inscrivez-vous pour participer à la grande opération « Ma commune zéro biodéchet », lancée par le SMICTOM d’Ille et Rance. Plusieurs formations ainsi qu’un accompagnement vous permettront d’être Ambassadeur du zéro déchet. Votre participation permettra à Saint Domineuc et ses habitants de devenir exemplaires sur le compostage. Plus d’infos et inscription sur le site www.jadoptelezerodechet.fr ainsi qu’en mairie.

Des actions seront ensuite mises en œuvre pour que tous les acteurs de Saint Domineuc (particuliers, administrations et entreprises) soient exemplaires sur la réduction et la valorisation des biodéchets.

Grainofête le vendredi 17 mars

Grainofête à St-domineuc vendredi 17 mars 2017

Dans le cadre de la manifestation nationale « Grainofête » initiée par l’association Graines de troc et Incroyables comestibles, la bibliothèque de Saint-Domineuc organise une soirée projection-débat autour de la production des semences.

20h00 : projection du documentaire « Semences buissonnières » de Wilma et Olga Widmer et Sylvie Seguin.

Ce documentaire pédagogique s’adresse à ceux qui veulent apprendre à produire des semences de légumes. Des extraits seront projetés : « Quelles semences pour commencer ? », « La classification botanique », « La sélection des portes-graines »…

20h45 : table ronde, « comment produire ses graines » avec Alexandre Reis du Domaine du Triskell Rouge d’Evran, producteur de riz et de safran et d’autres invités producteurs de semences.

Enfin nous alimenterons la grainothèque par un échange de graines autour d’un verre pour terminer cette soirée.

La grainothèque est à disposition de tous, chacun peut y déposer des graines ou en prendre sans en déposer, le principe est l’échange et celui-ci peut se faire à tout moment.

un nom pour l’école publique

Thierry Déjoué, 3e adjoint charges des affaires scolaires, et Pierre Chapa, directeur du groupe scolaire, incitent la population à proposer des noms pour l'école.

« Les élèves, parents d’élèves, enseignants, population ont jusqu’au 15 janvier pour proposer un nom à l’école publique s’ils le souhaitent. Ils peuvent donner jusqu’à cinq noms », intervient Thierry Déjoué adjoint chargé des affaires scolaires.

Pierre Chapa, directeur de l’établissement rappelle que « seulement 10 % des écoles du département n’ont pas de nom ». Les votes peuvent s’effectuer à la mairie pendant les heures d’ouvertures ou à l’école. Après 15 janvier, un comité d’élus, d’enseignants, de jeunes du conseil municipal des jeunes, des parents du conseil d’école effectuera une préliste pour atteindre une liste de 8 à 12 noms parmi toutes les propositions.

Courant mars, le conseil d’école se réunira pour sélectionner deux à trois noms de cette préliste. « Courant mai, les élèves de CM2 réaliseront un travail pédagogique en classe afin d’effectuer une exposition visible en mairie présentant la sélection de ces noms », souligne l’enseignant. Un nouveau vote se fera du 15 au 30 juin. Le résultat de ce vote sera annoncé à la fête de l’école le 1er juillet.

Information de la gendarmerie

Cet été, de nombreux cambriolages ont été perpétrés dans la première couronne de Rennes et plus largement en Ille et vilaine.

Dans le cadre d’une enquête diligentée par la gendarmerie de CHATEAUGIRON et la brigade des recherches de VITRE (35), plus de 200 objets ont été retrouvés mais dont la majeure partie reste à ce jour non identifiée.

Dans le dessein de vérifier si ces objets appartiennent ou non aux victimes de cambriolages, vous pouvez vous connecter sur la page Facebook de la Gendarmerie d’Ille et Vilaine (https://www.facebook.com/Gendarmerie.dIlle.et.Vilaine/) afin de consulter les photographies de ces objets puis, en cas de reconnaissance de prendre contact avec le groupe d’Enquête à la Gendarmerie de CHATEAUGIRON au 02.99.37.40.09