Une commune engagée et plus respectueuse de son environnement

Le fleurissement et la biodiversité : l’affaire de tous

Concours des maisons fleuries

Chaque année la commission communale des maisons fleuries souhaite récompenser les jardiniers passionnés par les fleurs pour améliorer leur environnement et ainsi participer à l’embellissement de la commune. Une catégorie spécifique pour les potagers y est intégrée.

1ère catégorie : Maison avec jardin visible de la rue

2ème catégorie : Balcon ou terrasse fleurie

3ème catégorie : Maison à la campagne

4ème catégorie : Prix spécial EHPAD

Catégorie : JARDINS POTAGERS

Merci à toutes les candidates et tous les candidats et au jury ayant la responsabilité du classement.

Fleurissement communal

Un programme annuel de fleurissement plus respectueux de l’environnement et changeant de couleur au fil des ans est engagé par la commune. Les agents des espaces verts ont travaillé en amont avec une paysagiste faisant ainsi évoluer leurs techniques vers zéro pesticide, préservant la biodiversité et choisissant des essences florales à la fois rustiques et mellifères pour le plaisir des habitant.es et des abeilles (voir ci-dessous la démarche concernant le plan de gestion des espaces verts).

Végétalisation des murs et des trottoirs

Comment concilier l’urbanisation et le respect de la nature ? C’est autour de cette question que se sont penchés les membres de la Commission environnement, bénévoles de la bibliothèque et membres de l’Îlot Bout’choux.

Ce projet participatif est né pour offrir aux habitants qui le souhaitent une possibilité de s’approprier l’espace public pour jardiner, permettre l’embellissement des rues et le fleurissement du bourg. Il s’agit d’améliorer la biodiversité des rues et ainsi le fonctionnement des écosystèmes, grâce à la capacité dépolluante des plantes qui stockent carbone et poussière. C’est aussi un lien de partage entre voisins de petites astuces de jardinage, d’échanges de plantes et de graines. Plus d’information auprès de la mairie.

Les aspects pratico-pratiques : Qui fait quoi ?

Travaux à la charge de la commune : étude de faisabilité pour donner suite à votre demande dans la limite du nombre de mètre linéaire prévu. Découpage du trottoir (15 à 20 cm de largeur et autant de profondeur), évacuation des gravats, remplissage de terre. Conseil sur le choix de végétaux.

Travaux à la charge de l’habitant :   Vous devez faire une demande d’autorisation de végétalisation sur rue auprès de la mairie et vous engager à respecter le cahier des charges : semer et/ou planter et entretenir vos plates-bandes

Documents à retirer en mairie : tél :  02 99 45 21 06  –

Mail : urbanisme@saintdomineuc.fr

Ou à télécharger sur le site de la commune : www.saintdomineuc.fr

Critères d’éligibilité : les trottoirs une fois découpés doivent garder une largeur de 1.40m. pour l’accès des personnes à mobilité réduite.  L’accès aux réseaux ne doit pas être perturbé.

Plan de gestion des espaces verts

Pour rappel : dès la fin de l’année 2015, la commune s’est engagée dans une nouvelle approche de la gestion des espaces verts. Plus en phase avec les aspirations actuelles, elle fait le pari d’une gestion plus respectueuse de l’environnement et de la réglementation sans perte de qualité. Le principe est d’appliquer à chaque espace le mode de gestion le plus adapté, tenant compte de son utilisation comme de sa situation.

Cette « gestion différenciée » a pour but de faire varier les paysages, d’améliorer le cadre de vie et de rendre les travaux d’entretien moins laborieux et plus efficaces, de ne plus utiliser de traitements phytosanitaires et ainsi favoriser la diversité faunistique et floristique.

L’ensemble des espaces verts entretenus par les services communaux a d’abord été inventorié. Une réflexion sur les enjeux et objectifs a été menée pour chaque site en envisageant d’éventuels aménagements comme l’évolution des pratiques d’entretien.

Ces espaces verts ont alors été répartis en 3 classes selon le mode d’entretien retenu. Ils ont été qualifiés ainsi : « espaces jardinés », « espaces d’accompagnement » et « espaces champêtres ».

Ce travail commandité par les élu-e-s a été conduit par Karine Norris, paysagiste conseil, en relation étroite avec l’équipe technique et la commission environnement. Cette démarche a aussi tenu compte des avis d’habitants. En effet ceux qui le souhaitaient ont pu s’exprimer lors d’une visite partagée des espaces verts et via un cahier de recueil toujours disponible en mairie.

Dès le printemps 2016 les services techniques ont fait évoluer leurs pratiques d’entretien (tontes, tailles) et de fleurissement sur les espaces jardinés.

A chacun son programme pour un objectif commun : la réduction et le recyclage des déchets 

Programme 1000 écoles et collèges contre le gaspillage alimentaire

Le SMICTOM Valcobreizh a mobilisé les restaurants scolaires du territoire pour s’engager dans le projet « 1000 écoles et collèges contre le gaspillage alimentaire ». Le restaurant scolaire de Saint Domineuc, commun aux deux écoles, a répondu présent ! L’objectif est de diminuer de 30% le gaspillage alimentaire.

Le restaurant est accompagné par le SMICTOM (diagnostic, pesées, aménagements, outils pédagogiques…). Cuisiniers, enseignants et animateurs peuvent s’appuyer sur ces outils afin de sensibiliser les élèves. Les élèves sont également acteurs sur la réduction du gaspillage alimentaire lors de leur passage au restaurant scolaire.

Lors du 1er diagnostic, l’équipe a relevé quelques bonnes pratiques du restaurant scolaire : un chef de table est désigné, des bons points sont distribués, les repas sont servis à l’assiette, les viandes sont prédécoupées en cuisine après cuisson…

L’accompagnement se poursuit avec les pesées des restes de repas, des repas non-servis… Ces données permettent de dimensionner le site de compostage qui est également à l’étude.

Programme zéro biodéchets

Saint-Domineuc est une des 4 communes lauréates avec Hédé-Bazouges, Guipel et La Mézière du projet « Ma commune zéro biodéchet ». Elle s’engage avec conviction dans cette opération lancée par le SMICTOM d’Ille et Rance. L’objectif de ce programme vise à réduire la production des biodéchets (déchets alimentaires et déchets verts) au niveau de la commune. Deux axes sont priorisés :

– Atteindre 80 % des habitants qui compostent

– Tendre vers 100 % des déchets verts gérés localement

Aujourd’hui, les déchets alimentaires peuvent représenter jusqu’à 40 % du tonnage global des ordures ménagères collectées. De plus, les déchets verts des collectivités et des habitants apportés en déchèterie représentent près de 5 000 tonnes par an, en augmentation constante.

En tant que collectivité pilote accompagnée par le SMICTOM, Saint-Domineuc a mobilisé et formé aux pratiques de compostage 12 ambassadeurs zéro déchet, dont des adolescents du conseil municipal des jeunes. Ils ont enquêté en porte à porte et rencontré 300 personnes. 51% d’entre elles pratiquent le compostage et valorisent leurs déchets verts. Merci à eux pour leur engagement !

  • Aire de co-compostage collectif rue du Rocher – le Clos Margueritte

  • Aire de Compostage des déchets alimentaire du restaurant scolaire

  • Aire de co-compostage aux jardins familiaux
  • Opérations de broyage sapin de Noël : une à deux fois par an, une opération de broyage des branchages est programmée sur le parking du cimetière. Vous pouvez y déposer vos déchets verts (sapins, branchages issus d’élagages, etc.) et repartir avec le broyat pour le paillage.

Un engagement pour le tri sélectif et la réutilisation

En partenariat avec le SMICTOM d’Ille et Rance, Saint-Domineuc dispose de divers points de récupération des déchets propre au tri sélectif :

  • 3 points à verres : rue de Chateaubriand, Chemin des Dames et rue du Stade
  • 3 points à tissus : rue de Chateaubriand
  • 2 points à papier : parkings de l’école Lucie Aubrac et du complexe sportif proche de l’école Ste Jeanne d’Arc

Des partenariats forts

SaintDomineuc s’engage pour l’utilisation de bois locaux

La municipalité a décidé d’adhérer à l’association « Peuples des forêts primaires ». L’association “Peuples des Forêts Primaires” se mobilise pour :

  • La reconnaissance des droits des peuples autochtones des forêts primaires vierges sur leurs forêts,
  • La protection de l’habitat de ces peuples, c’est-à-dire de toutes les forêts primaires vierges de la planète, boréales, tempérées et surtout tropicales.

En adhérant à cette association Saint-Domineuc s’engage à ne plus utiliser de bois tropicaux non labellisés de gestion durable.

Plus d’informations sur http://pdfp.free.fr

Saint Domineuc adhère à l’association Bruded

L’association BRUDED est un réseau de collectivités bretonnes qui s’engagent dans des réalisations concrètes de développement durable et solidaire.

Plus d’informations sur https://www.bruded.fr

Une note festive et printanière : la Grainofête

La bibliothèque a fêté le printemps pour la première fois en mars 2016 avec l’inauguration de la 1ere grainothèque installée au sein d’une bibliothèque sur la communauté de communes Bretagne Romantique. Il s’agit d’un espace où a lieu un libre échange de graines pour créer la biodiversité, partager des savoir-faire et mettre en valeur le fond de livres sur le jardinage et le développement durable de la bibliothèque.

  En 2017, la grainofête a permis des échanges passionnés sur la production des semences paysannes suite à la projection du documentaire « Semences buissonnières » de Martina Widmer et Sylvie Seguin en présence Alexandre Reis et d’un représentant de l’association koal kozh.

En 2018, dans le cadre du programme « végétalisons nos murs et nos trottoirs », une habitante de Hédé-Bazouges est venue partager son expérience sur le sujet. Des élèves du CM1 de l’école privée Sainte Jeanne d’Arc accompagnés de Laetitia Lanoë chorégraphe et de Fany Labussière paysagiste ont dansé avec les usagers pour présenter leur projet “Semences et édifices”. Des résidents de l’Ehpad avaient écrit des poèmes, l’espace de l’îlot Bout’chou a ouvert ses portes pour laisser voir une superbe décoration printanière en matériaux recyclés. Enfin chacun pouvait découvrir l’exposition “Sauvons les abeilles” et participer à un atelier de rempotage et au troc de plants et graines de la grainothèque. Une matinée enchantée et joyeuse animée par de nombreuses personnes.

Plan local d’urbanisme

La commune de Saint-Domineuc dispose d’un plan local d’urbanisme approuvé en 2018. Ce document permet de régir les différentes en matière d’urbanisme sur la commune. Il est consultable en Mairie et a été transféré à la Communauté de Communes de Bretagne Romantique pour son application. Les demandes d’informations le concernant sont à faire directement au service urbanisme de la Communauté de Communes ou sur : https://urbanisme.bretagneromantic.fr/