Appel à projet pour la place de la mairie

Nous allons commencer à réfléchir au projet de réaménagement de la futur place de la mairie. La maison des jeunes sera démolie en fin d’année 2018 ou début 2019.

Une solution pourrait être de mettre de l’enrobé sur l’ensemble de la surface et de dessiner des places de parking. Cependant nous envisageons un projet plus attractif, plus harmonieux afin de faire de ce cœur de bourg un espace de rencontre et de convivialité répondant aux différents usages de chacun d’entre nous.

Cette nouvelle place de la mairie doit donc être accueillante. Elle intégrera à minima des stationnements et un arrêt de bus.

Nous faisons un appel à projets. Chacun de vous, au travers de vos compétences, de votre expérience, de votre créativité, peut proposer un aménagement, sous forme de schéma, de croquis, de plan ou simplement d’explications.

L’aménagement doit être réaliste, intégré à l’environnement. Il doit permettre une visibilité de la mairie et enfin, le budget doit être raisonnable (une enveloppe a été définie dans la Plan Pluriannuel d’Investissement de la commune).

Pour participer à cet appel à projet, réservé aux habitants de St Domineuc, manifestez-vous auprès de Hervé BARBAULT (07 87 5000 78) ou de Corinne GAILLAC (06 88 59 60 02), exprimez-vous, …

Suite à vos retours, nous organiserons une réunion publique entre les participants afin de définir l’orientation principale.

Par avance, nous vous remercions pour votre participation.

Hervé BARBAULT, conseiller délégué

Urbanisme : un service commun pour les autorisations

Plusieurs communes de la Bretagne romantique, qui a mis en place le service, seront encore gérées par Combourg jusqu’à la fin d’année. Pour les pétitionnaires, la procédure reste la même.Didier Robin, adjoint à la CCBR en charge de l'habitat, avec Vanessa Busnel, responsable du service d'application des droits du sol.

Didier Robin, adjoint à la CCBR en charge de l’habitat, avec Vanessa Busnel, responsable du service d’application des droits du sol.

Depuis le 1er juillet dernier, les services de l’État ont cessé d’assurer l’instruction des autorisations d’urbanisme pour les communes dotées d’un Plan local d’urbanisme (Plu) et appartenant à une communauté de communes de plus de 10 000 habitants.

La Bretagne romantique (CCBR) a donc créé un service commun, pour l’instruction des actes de ses communes membres et celles de la communauté de communes du Pays de Dol-de-Bretagne.

Source : Urbanisme : un service commun pour les autorisations