Bretagne Romantique : enquête sur la pratique du vélo

Pour développer la place du vélo dans notre mobilité quotidienne, la Communauté de communes Bretagne romantique élabore un schéma des déplacements doux. L’objectif final est d’aboutir à un maillage cohérent des liaisons douces, favorisant les déplacements « actifs » sur le territoire de la Bretagne romantique pour les années à venir.

Il prendra en compte les besoins et attentes des différents publics (salariés, jeunes, familles, inactifs, en insertion…) et identifiera les services complémentaires à mettre en place pour développer l’usage du vélo (box vélo, bornes de recharges, réparation vélo…).

Afin qu’il soit adapté à vos besoins et vos pratiques, nous avons besoin de votre avis ! Aussi, voici le lien vers une enquête rapide pour identifier au mieux les atouts et contraintes du territoire !

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeQybx-8Z3NBLdjROC6h_DI9unBI54Vbd0Own0cQOOJ2trywA/viewform

Le questionnaire est ouvert jusqu’au 1er décembre 2019.

collecte des journaux et papiers : un nouveau service et un déplacement de colonne

Les journaux, c’est la ouate qu’ils préfèrent !

De nouvelles colonnes à journaux ont pris place dans 6 communes du territoire du SMICTOM. L’objectif : expérimenter la collecte des journaux en points d’apport volontaire.
Plus simple et plus accessible, les habitants sont invités à déposer leurs journaux toute l’année dans ces colonnes. Il faut noter qu’un abonné à un quotidien régional reçoit en moyenne 50 kg de journal par an à son domicile. Cette expérimentation entre dans le cadre de la grande collecte des journaux et des papiers mise en place en 2017, en partenariat avec les associations de parents d’élèves et les communes.
Les journaux déposés dans les colonnes à journaux sont collectés par le SMICTOM d’Ille et Rance et envoyés à Morlaix dans l’usine de recyclage Cellaouate. Les journaux sont ensuite transformés en isolant écologique : la ouate de cellulose.

Une subvention pour les projets pédagogiques
Seuls les journaux sont acceptés dans les colonnes. Le respect des consignes est essentiel pour assurer le bon fonctionnement du recyclage. Les bénéfices résultants des tonnes de journaux collectées sont versés aux associations de parents d’élèves et servent à financer les projets pédagogiques des élèves de la commune. Les six communes concernées par cette expérimentation sont :
 Combourg (à la déchèterie),
 Hédé-Bazouges (rue Alfred Duportal, vers l’EHPAD),
 La Baussaine (rue du stade, vers l’école),
 La Chapelle-aux-Filtzméens (rue des deux croix, en face de l’école),
 Saint-Domineuc (rue Châteaubriand, parking du cimetière),
 Tinténiac (derrière l’école René Guy Cadou, boulevard Tristan Corbière).

Pour les autres papiers, c’est aussi toute l’année
Chaque colonne à journaux sera placée à côté d’une colonne à papiers. Les habitants peuvent ainsi y déposer leurs papiers, enveloppes, courriers, lettres, annuaires, magazines, catalogues, livres, cahiers, blocnotes, publicités et prospectus. Les tonnes de papiers collectées servent également à financer les projets pédagogiques des écoles.

Plus d’informations sur le site Internet www.smictom-ille-rance.fr

Enfin, la colonne papiers située en face de l’école Lucie Aubrac a changé de place pendant les travaux de la rue Nationale. Elle a été placée sur le parking du cimetière fin septembre.

déclaration des ruches

Tout apiculteur, même avec une seule ruche, est en effet tenu de déclarer chaque année les ruches dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leur emplacement. La période de déclaration est fixée entre le 1er septembre et le 31 décembre 2019 pour la campagne écoulée. Cette déclaration doit se faire prioritairement en ligne via le site : www.mesdemarches.agriculture.gouv.fr . Néanmoins, nous vous transmettons un exemplaire vierge de document cerfa (cf. pièce jointe) pour les personnes qui pourraient être amenées à vous solliciter et ne pouvant déclarer via internet.

Les déclarations de ruches sur Cerfa papier 13995*04 envoyées après le 31 décembre (cachet de la poste faisant foi) ne recevront aucun traitement. Le récépissé est immédiatement adressé par mél en cas de déclaration en ligne. Il est également adressé par mél si l’apiculteur fourni une adresse électronique sur le Cerfa papier. Si l’apiculteur ne reçoit pas le récépissé, penser d’abord à vérifier les courriers indésirables ou spam, puis contacter l’assistance à la déclaration de ruches dans les plus brefs délais si cette vérification s’avère infructueuse (mél : assistance.declaration.ruches@agriculture.gouv.fr ; tél ; 01 49 55 82 22). Noter qu’en l’application des règles relatives à la protection des données personnelles, il n’est pas possible de rééditer un récépissé après un délai de deux mois.

Des informations complémentaires concernant la déclaration de ruches sont disponibles sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr).

cerfa_13995-04

Colonnes à papiers et journaux

La colonne papiers située en face de l’école Lucie Aubrac va changer de place pendant les travaux de la rue Nationale. Elle va être placée sur le parking du cimetière fin septembre.
De plus, la benne à journaux qui était placée 2 fois par an au cimetière va être remplacée par une colonne au même endroit et restera sur place en permanence. On garde le même principe que pour la benne et sert pour les 2 écoles.

Risque de feux : vigilance accrue


Au regard de la carte  »indice de risque » du jour, concernant notamment les arrondissements de Saint-Malo, Fougères-Vitré et Redon, la vigilance sur l’ensemble des sites boisés est conseillée.


Aussi, il convient de rappeler au public fréquentant les zones forestières d’être particulièrement vigilant et de respecter les consignes ci-dessous.

Dans les bois, forêts, landes et plantations jusqu’à une distance de 200 mètres, il est interdit à toute personne de :

  • Porter ou d’allumer du feu ;
  • Tirer des feux d’artifice et d’incinérer des végétaux sur pied ;
  • Utiliser des allumettes, bougies, barbecues . . . ;
  • Fumer sur les voies publiques traversant les forêts et les landes.

Cartographie indice de risque :

sécheresse : arrêté préfectoral

A compter du samedi 20 juillet, le bassin de la rive gauche de la Vilaine (Seiche et Semnon) correspondant à la plus grande partie sud du département est placé en état de « crise sécheresse », tandis que le nord-est du département (bassins hydrologiques du Couesnon et de la Vilaine amont) est maintenu en « alerte sécheresse ».
 Depuis le 15 mai dernier, le département d’Ille-et-Vilaine est placé en état de « vigilance sécheresse » : après un hiver sec n’ayant pas permis la recharge optimale des nappes souterraines, la pluviométrie du début de printemps a également été déficitaire.
 Les fortes chaleurs constatées à la fin du mois de juin et au début du mois de juillet ont également entraîné une augmentation de la consommation d’eau prélevée dans une ressource qu’il convient de préserver.
 Le déficit pluviométrique du mois de mai dépasse 40 % sur une large fraction du département et les débits d’eau ont fortement baissé malgré les récentes précipitations.

Ille-et-Vilaine_crise sécheresse_arrêté du 19-07-19

Collecte des ordures ménagères

La collecte des ordures ménagères des communes de : Saint-Domineuc, Tréverien, Saint-Pern, Irodouër, Saint-Thual, Trimer, Longaulnay, La Baussaine, Cardroc

En date du : mardi 30 avril, initialement prévue à partir de 20h

Est avancée et débutera : à partir de 15h30 le même jour

 

Les usagers sont invités à sortir leurs bacs plus tôt. Merci de votre compréhension.

Matinée citoyenne

Venez nombreux à participer à la première matinée citoyenne organisée sur notre commune Samedi 27 avril de 9h30 à 12h.

Au programme : des actions de jardinage au travers de la commune. Un apéro réconfort sera offert à l’issue de cette matinée à tous les participants.


Végétalisons nos murs et nos trottoirs :   Verdir et embellir nos rues, vous êtes au cœur du projet Pour la 2ème année consécutive

Végétalisons nos murs et nos trottoirs :

  Verdir et embellir nos rues, vous êtes au cœur du projet

Pour la 2ème année consécutive

 

Soucieuses de conjuguer l’urbanisation et la nature, la commune de Saint-Domineuc vous offre la possibilité de vous approprier l’espace public pour jardiner. Devenez ainsi des acteurs impliqués dans l’embellissement de votre rue, de votre cadre de vie, en complémentarité avec les aménagements publics.

De quoi s’agit-il exactement ?

Depuis l’arrêt des désherbants chimiques, les herbes spontanées (pissenlits, plantain…) ont fait leur retour dans le bourg. Les agents communaux, à l’aide de binettes et autres outils, pratiquent le désherbage mécanique. Mais on peut aussi composer avec ces herbes et semer des graines dans les interstices inoccupés ou découper une bande de trottoir pour y installer des plantes de préférence vivaces grimpantes et couvre-sol.

Les + de ce programme :

En plantant au pied des murs et sur les trottoirs, nous apportons :

  • De la biodiversité dans nos rues pour un meilleur fonctionnement des écosystèmes
  • Moins d’intervention d’entretien de la part des agents
  • De la régulation des températures et de la pollution : vertus dépolluantes des plantes

car elles stockent carbone et poussières

  • La limitation de l’imperméabilité des sols et une meilleure qualité de l’eau rejetée dans les cours d’eau
  • Une sensation de bien-être : plaisir de se balader dans des rues colorées
  • Du lien entre voisins : échange de plantes, de trucs et astuces de jardinier.

 

Les aspects pratico-pratiques : Qui fait quoi ?

Travaux à la charge de la commune : étude de faisabilité suite à votre demande dans la limite du nombre de mètre linéaire prévu en 2018. Découpage du trottoir (15 à 20 cm de largeur et autant de profondeur), évacuation des gravats, remplissage de terre. Conseil sur le choix de végétaux.

Travaux à la charge de l’habitant :   Vous devez faire une demande d’autorisation de végétalisation sur rue auprès de la mairie et vous engager à respecter le cahier des charges : semer et/ou planter et entretenir vos plates-bandes

 

Documents à retirer en mairie : tél :  02 99 45 21 06

mail : urbanisme.saint.domineuc@orange.fr

Ou à télécharger sur le site de la commune : www.saintdomineuc.fr

 

Critères d’éligibilité : les trottoirs une fois découpés doivent garder une largeur de 1.40m. pour l’accès des personnes à mobilité réduite.  L’accès aux réseaux ne doit pas être perturbé.

Organisation :

Date d’inscription : jusqu’au 01 février 2019.

Merci de déposer vos dossiers par voie dématérialisée : urbanisme.saint.domineuc@orange.fr ou auprès de Nicole, en vous déplaçant à la mairie en matinée les jeudi et samedi.

Février à mi-mars 2018 : étude des demandes, réponses aux habitants et découpage des trottoirs par les services municipaux.

 

L’embellissement et le fleurissement du bourg,

C’est l’affaire de tous !